Résultats sondage covoiturage frontaliers

Publié le : 23-02-2016
 

Le covoiturage est une tendance en passe de devenir une habitude. Pour preuve, la popularité croissante des plateformes en ligne de covoiturage ou le résultat de notre premier sondage.

 

Réusltats sondage covoiturage

© Halfpoint | Fotolia

 

A la question « Que pensez-vous du covoiturage ? », vous avez été 55% à répondre qu’il faudrait l’utiliser davantage. Cela reste trop contraignant pour 22.5% des participants au sondage, alors que les 22.5% restants pensent que cela peut dépanner à l’occasion.

Au final, un avis largement favorable pour ce mode de transport qui allie convivialité et soucis de l’environnement, tout en réduisant le budget transport.

Si certains inconvénients sont à prendre en compte (voir témoignage ci-dessous), les bénéfices du covoiturage sont nombreux et notamment pour les frontaliers qui effectuent quotidiennement de longs trajets en voiture.

En savoir plus sur le covoiturage dans ma région

 

 

Témoignage de Marion, frontalière et covoitureuse :

Trajet ?

Annecy-Genève / Genève-Annecy, Annecy-Metz / Metz-Annecy et ponctuellement d’autres trajets en fonction des besoins

Durée du trajet ?

40 min à 1h selon la circulation et 4h à 5h suivant la route et les arrêts sur le chemin.

Fréquence du trajet ?

Tous les jours de la semaine et 1x toutes les 2 semaines (en bref 2x par mois).

Depuis quand ?

Annecy-Genève depuis février 2015 et Metz depuis décembre 2015.

Avec qui ?

De 2 à 4 personnes.

Comment ?

Via Blablacar ou Whatsapp avec les covoitureuses habituelles.

Points positifs ?

Une économie financière non négligeable, surtout pour les longs trajets. Des rencontres avec de nouvelles personnes. Le trajet est beaucoup plus sympathique.  

Points négatifs ?

Il faut respecter des horaires et c’est parfois compliqué avec les impératifs et urgences de dernière minute au travail. Et cela demande un minimum d’organisation et d’anticipation…