Ouverture de mon compte salaire

 

Vous venez de signer votre contrat de travail en Suisse ? Vous allez dès lors rejoindre les plus de 150’000 frontaliers résidant en France et exerçant leur activité professionnelle en Suisse.

Votre salaire vous sera versé en francs suisses (CHF), mais vos principales dépenses (loyer, assurances, loisirs,…) s’effectueront en euros (EUR), entrainant des questions liées à la variation du taux de change.

Votre nouveau statut de frontalier s’accompagne donc de spécificités bancaires des deux côtés de la frontière, au premier rang desquelles figure l’obligation d’ouvrir un compte en francs suisses (CHF).

 

Faut-il ouvrir un compte bancaire en Suisse ?

Afin de percevoir votre salaire en devises, vous devrez fournir à votre nouvel employeur un numéro de compte en CHF. Les démarches administratives d’ouverture de compte pouvant parfois prendre quelques jours selon les établissements, n’hésitez pas à les anticiper pour éviter tout désagrément.

 

Deux solutions s’offrent à vous pour l’ouverture d’un compte en CHF :

 

Banque en France

Techniquement, il est possible de fonctionner uniquement avec une banque française gérant la relation avec la Suisse. Cependant, il est nécessaire de bien se renseigner car toutes les enseignes ne proposent pas cette option.

De plus, cette solution présente différents inconvénients comme notamment la difficulté de gérer vos dépenses quotidiennes en Suisse (par exemple, les repas de midi) ou l’impossibilité de régler vos factures en Suisse.

 

Banques en France ET en Suisse

Si, en plus de votre compte français, vous ouvrez un compte dans une banque suisse, vous disposerez alors des avantages et de la souplesse des services sur les deux pays en ce qui concerne le change, les crédits ou l’épargne. Pour autant, soyez attentifs au tarif appliqué par certaines banques helvétiques en cas de domiciliation hors Suisse.

 

 

Client des deux côtés de la frontière avec le Crédit Agricole

La perspective de devoir gérer vos comptes dans deux pays vous semble compliquée ? Le Crédit Agricole est présent des deux côtés de la frontière et propose des solutions spécialement adaptées à votre statut de frontalier. 

 

Avec le Crédit Agricole comme partenaire bancaire sur France et sur Suisse, j’ai trouvé des conseils avisés, une relation pratique et en même temps très compétitive.Loraine (Annemasse)

 

Client côté Suisse

Le Crédit Agricole dispose d’une filiale suisse, le Crédit Agricole Financements (Suisse) SA.

 

Client côté France

Côté France, le Crédit Agricole propose également des offres spécialement conçues pour les besoins spécifiques des frontaliers.

Pour vous, c’est la garantie de bénéficier de conseils d’experts qui connaissent particulièrement bien les questions des frontaliers : ouverture de compte, change de devises, moyens de paiement, etc. Ils vous guideront dans vos démarches et pourront vous orienter pour tirer le meilleur profit de votre nouvelle situation.

 

Le Crédit Agricole en France vous propose

  • Un compte en euros pour vos dépenses sur France.
  • Un compte en devises pour gérer vos rapatriements et payer vos échéances de prêts en CHF.
  • Des solutions pour rapatrier votre salaire.
  • Des outils pour couvrir les risques de change.
  • Une banque à distance avec des accès à vos comptes sécurisés et diversifiés (internet, mobile, tablette), vous permettant de réaliser des virements y compris en Suisse.

 

En choisissant de devenir client Crédit Agricole des deux côtés de la frontière, vous simplifiez vos démarches et vous profitez des avantages bancaires que vous offrent les deux pays, tout en bénéficiant de l’expertise de nos conseillers sur les spécificités du statut de frontalier.

 

Nous contacter

Vous avez des questions sur nos produits ?

Pour répondre à vos besoins en tant que frontalier, Crédit Agricole se tient à votre disposition dans votre région: