Transports frontaliers : quel coût pour la voiture ?

Publié le : 08-06-2017

Les transports représentent une part importante du budget d’un ménage, d’autant plus dans le cas des frontaliers qui ont tendance à parcourir une plus longue distance pour se rendre au travail. A combien s’élève le coût du transport en voiture ?

 

Transports frontaliers: quel coût pour la voiture ?

© gstockstudio | Fotolia

 

La région frontalière manque de transports publics

 Bien que des solutions soient en cours d’aménagement, comme le projet CEVA à Genève, la région frontalière n’est pas encore suffisamment bien desservie par les transports publics et nombre de frontaliers se voient contraints d’utiliser la voiture comme moyen de transport quotidien.

 

 

Le coût de l’automobile est sous-estimé

Le coût de ces déplacements est souvent mal estimé. 58% des automobilistes n’auraient aucune idée du coût de leur voiture et le coût perçu est généralement quatre fois moindre qu’en réalité1.

En effet, souvent les gens ne considèrent que les coûts d’utilisation et notamment les frais de carburant, sans tenir compte des autres dépenses liées à leur véhicule.

Or, les frais de carburant ne représentent qu’une faible part du coût d’une voiture. Il y a d’autres frais variables ainsi que des frais fixes qui doivent être intégrés au calcul.

 

Frais fixes

  • Amortissement
  • Intérêts
  • Assurances
  • Parking
  • Vignette suisse
  • Entretien

 

Frais variables

  • Dépréciation
  • Carburant
  • Pneus
  • Service
  • Réparations
  • Péages

 

En fonction du modèle du véhicule, les frais d’entretien peuvent représenter une part importante du budget.

En 2015, le budget annuel pour une Clio essence (modèle le plus répandu en France) achetée 16’000 € et ayant parcouru 8’344 km s’élevait à 5’796 €2.

La distance parcourue annuellement peut considérablement augmenter ce budget pour les frontaliers. 49% d’entre eux travaillent à plus de 30 km de chez eux3. Ils effectuent donc au minimum 60 km par jour et 1’200 km par mois (pour 5 jours de travail par semaine).

 

 

Le covoiturage comme solution alternative

Le covoiturage représente une solution alternative pour diminuer le coût du transport en voiture. Cette solution permet également de réduire les embouteillages et l’impact environnemental.

De fait, plusieurs communes mettent en place des outils pour développer ce mode de transport, comme des parkings dédiés au covoiturage ou l’organisation d’un Challenge covoiturage dans l’Arc jurassien.

 

 

 

 


1 Le Parisien (2016). Ce que vous coûte votre voiture à l’année. Repéré à http://www.leparisien.fr/automobile/ce-que-vous-coute-votre-voiture-a-l-annee-18-05-2016-5805517.php.
2 Covivo (2012). L’utilisation d’une voiture coûte en moyenne 215 € par mois. Repéré à http://blog.covivo.eu/cout-utilisation-voiture/.
3 Crédit Agricole Frontaliers (2015). L’Observatoire des Frontaliers 2015. Repéré à https://www.ca-frontaliers.com/observatoire-frontaliers-suisses/.
Les liens contenus dans cet article permettent d’accéder à des sites web tiers. Ils sont mentionnés à titre informatif exclusivement et n’ont pas pour objectif la souscription de produits proposés par le Crédit Agricole, qui n’entretient aucun lien commercial avec les propriétaires des sites en question et n’est pas responsable du contenu.

 

 

Articles similaires: