LAMal ou CMU ? Rencontre avec Julien, frontalier à Genève

Tous les mois, nous partons à la rencontre des frontaliers, afin de recueillir vos témoignages, conseils et nous raconter comment vous vivez votre vie frontalière. Aujourd’hui nous rencontrons Julien, qui nous explique ses choix en matière de santé.

Santé
Quotidien
homme frontalier souriant

Fiche d’identité : Julien, 36 ans

  • Profession : responsable technique dans la restauration professionnelle
  • Travaille à : Genève
  • Habite à : Saint-Jorioz
  • Frontalier depuis : 2014
  • Situation familiale : marié, deux enfants

LAMal ou CMU ?

LAMal ! Quand je suis devenu frontalier, en 2014, on pouvait encore passer par des assurances privées pour sa santé et choisir celle que l’on voulait. Le droit d’option a ensuite été mis en place et j’ai opté pour l’assurance santé Suisse.

 

Comment s’est passé ce choix pour la LAMal ?

Il faut déjà choisir une caisse d’assurance. Il y a en Suisse plusieurs prestataires, qui proposent des prix qui peuvent varier un peu. Pour les nouveaux frontaliers, il faut juste se dépêcher de faire le dossier, dès que l’on a signé son contrat, car vous n’avez que 3 mois pour choisir entre la France et la Suisse, et les temps de traitement à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en France peuvent être un peu longs… Passé ce délai, vous serez automatiquement affilié à la LAMal.

Pourquoi ce choix de la LAMal ?

A l’époque, le taux d’imposition de la CMU n’était pas très clair, on ne savait pas trop quel allait être son montant (ndr : il est aujourd’hui de 8 % du revenu fiscal de référence annuel). J’ai choisi la LAMal car d’une part le montant était fixe et connu d’avance, et d’autre part, il était au final beaucoup plus avantageux financièrement, notamment quand on se rattache tout seul, sans ses enfants et/ou son conjoint.

 

Quel est le montant de votre prime mensuelle ?

Il est de 164 CHF en ce moment. Il a pour la première fois augmenté un peu l’an dernier, on était à 143 CHF par mois. Mais globalement, il a baissé tous les ans depuis que je suis frontalier. Il était de 284 CHF quand je me suis affilié… Donc même si elle augmente l’an prochain, cela reste très avantageux.

 

BON A SAVOIR

Pour un revenu fiscal de référence de 60 000 €, la cotisation CMU est estimée à 330 € par mois environ.

Et au quotidien, où vous faites-vous soigner, et comment cela se passe ?

Tout le temps en France. J’ai la chance de ne pas avoir trop de problème, donc je vais surtout de temps en temps chez le médecin généraliste. Quand on est à la LAMal, on a une carte pour la Suisse et une carte vitale française. Il suffit de la donner au médecin français, et tout est ensuite très fluide. La sécurité sociale envoie directement une facture à la LAMal qui me rembourse automatiquement.

 

Avez-vous également une mutuelle ?

Oui, j’en ai choisi une en France qui accepte les personnes qui sont à la LAMal. Il faut se renseigner car toutes ne le proposent pas.

En savoir plus sur la complémentaire santé

 

Merci à Julien d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partager son expérience.

Le Crédit Agricole et les frontaliers

Pour vous aider dans vos démarches ou pour toute question relative à nos offres et services à destination des frontaliers, prenez contact avec le conseiller le plus proche de chez vous.