Révision de l’impôt à la source : qu’est-ce qui change pour les frontaliers ?

Publié le : 19-09-2019

Dès le 1er janvier 2021, les déductions supplémentaires à l’impôt à la source seront supprimées. Quelles sont les implications pour les frontaliers ?

Illustration impôts

La révision de la Loi fédérale de l’impôt à la source prévoit la suppression des déductions supplémentaires effectuées dans le cadre des demandes de rectification.

Qu’est-ce qui va changer ?

Les déductions suivantes ne seront plus possibles :

Qu’est-ce qui ne changera pas ?

Les demandes de rectification d’impôt à la source seront toujours possibles pour des corrections de :

  • Barèmes
  • Taux
  • Revenus du conjoint (barème C)
  • Charges de famille
  • Multiples activités
  • Revenus acquis en compensation

A Genève, les frontaliers ayant opté pour le statut de quasi résident pourront toujours faire valoir des déductions supplémentaires.

 

En savoir plus sur le statut de quasi résident

Focus sur l’avantage fiscal lié au 3e pilier A

Vous êtes imposé…Possibilité de déduire vos cotisations au 3e pilier A en 2021
…à la source en SuisseNONVous pouvez déduire de votre revenu imposable vos cotisations au 3e pilier A pour 2019 et 2020. Dès 2021, ce ne sera plus possible.
…à Genève en tant que quasi résidentOUIVous pouvez déduire de votre revenu imposable vos cotisations au 3e pilier A au-delà de 2021, tant que vous conservez le statut de quasi résident. La perte de ce statut, entraîne la perte de l’avantage fiscal relatif au 3e pilier.
…en FranceNONVous ne pouvez pas déduire de votre revenu imposable vos cotisations au 3e pilier A.
 

Il s’agit de votre première déclaration d’impôts et vous ne savez pas où et comment vous serez imposé ? La réponse se trouve dans notre infographie. Voir l’infographie