Protégez votre moitié grâce au 3e pilier A

Publié le : 10-04-2017

Le système de retraite suisse offre la possibilité de souscrire une assurance décès, afin de mettre votre conjoint à l’abri du besoin.

 

©Jeanette Dietl | Fotolia

 

En Suisse, le 3e pilier A, aussi appelé 3e pilier lié ou 3A, fait partie du système de prévoyance. Il s’agit d’une cotisation supplémentaire et facultative pour la retraite, qui bénéficie d’un avantage fiscal sous la forme d’une déduction d’impôts sur le revenu.

En savoir plus sur le système de retraite en Suisse

 

 

Les différents types de 3e pilier A

Le 3e pilier A peut être conclu auprès d’une banque ou d’une assurance, avec des caractéristiques différentes. Le choix du type de 3e pilier se fait en fonction des besoins et des possibilités de cotisation.

Le 3e pilier A bancaire n’est pas conditionné à des versements réguliers, alors que dans le cas d’un 3e pilier A assurance, vous devez fixer des cotisations régulières et obligatoires pour toute la durée du contrat.

 

Si vous souhaitez protéger votre conjoint en cas de décès, vous pouvez choisir un 3e pilier A assurance avec une couverture risque décès et invalidité.

 

Les avantages d’un 3e pilier A assurance :

  • Constitution d’un capital retraite
  • Economie d’impôts
  • Protection de la famille (capital en cas de décès)
  • Rente en cas d’invalidité

 

 

Les bénéficiaires de l’assurance décès du 3e pilier A

Les bénéficiaires désignés par loi, dans le cadre du 3e pilier A, sont en premier lieu le conjoint marié et les enfants. Viennent ensuite les personnes à charge et la personne qui a formé avec le défunt une communauté de vie ininterrompue d’au moins cinq ans immédiatement avant le décès ou qui doit subvenir à l’entretien d’un ou de plusieurs enfants communs.

 

 


Pour plus d’informations sur la prévoyance en Suisse vous pouvez contacter votre conseiller à la clientèle ou notre filiale Crédit Agricole Financements (Suisse) SA.