Observatoire des Frontaliers : plus de la moitié des frontaliers travaillent à Genève

Publié le : 13-08-2015

GeneveL’emploi frontalier français est principalement concentré sur 5 cantons et particulièrement sur le canton de Genève qui regroupe, à lui seul, 51% des frontaliers. 

En 2e et 3e position des cantons privilégiés par les travailleurs frontaliers se trouve Bâle (Bâle-Ville et Bâle-Campagne) avec un résultat de 18%. Vaud et Neuchâtel occupent les 4e et 5e positions avec respectivement 14% et 8% de frontaliers.

 

Quelles sont leurs principales motivations ? Dans quel secteur d’activité travaillent-ils ? Pour quel revenu ?

Transport, emploi, salaires, santé, retraite, épargne, … Ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frontaliers se trouve dans l’observatoire des frontaliers 2015. Au travers de 64 questions, retrouvez une étude socio-économique sur le quotidien et les préoccupations des frontaliers suisses.

Voir l’étude