Les tendances du marché de l’emploi en Suisse

Publié le : 01-10-2015

Le marché de l’emploi en Suisse est dynamique et il offre des opportunités de travail aux frontaliers dans des secteurs diversifiés. Mais quels secteurs faut-il privilégier lors de vos recherches d’emploi ? Quels cantons proposent le plus grand nombre de places de travail ? Quelles sont les prévisions de croissance ? Petit tour d’horizon du marché de l’emploi suisse en ce deuxième semestre 2015.

 

Le chômage en Suisse reste relativement stable avec un taux de 3,2 % constaté au mois d’août 2015 (+0.2 % par rapport à août 2014). Cependant, les cantons romands sont les plus touchés avec des taux atteignant 5,5 % pour Genève, 5,4 % pour Neuchâtel et 4.9 % pour Vaud (source SECO).

Taux de chômage en Suisse (SECO)

 

Cela ne signifie pas pour autant qu’il y a moins d’opportunités de travail dans les cantons romands. Si Zurich est, de loin, le canton qui possède le plus grand nombre de places vacantes (2’747), le canton de Vaud propose également un bon nombre d’offres d’emploi. Au total, Vaud, Neuchâtel, le Jura et Genève cumulent 2’331 places vacantes (source SECO).

Place vacantes en Suisse (SECO)

 

Au niveau national, le plus grand nombre de places vacantes se retrouve dans le groupe de professions de l’hôtellerie – restauration, suivi par la construction et les professions commerciales (source SECO).

L’Office fédéral de la statistique (OFS) note une croissance de l’emploi uniquement dans le tertiaire. Selon l’indicateur de prévision de l’évolution, cette croissance devrait se poursuivre, mais plus lentement qu’en 2014.

La hausse d’emploi la plus importante observée se situe dans la section de la santé. Cependant, toujours selon les prévisions, la branche qui présentera le plus d’opportunités cette fin d’année sera celle des activités informatiques et services d’information. Dans le secondaire, malgré une tendance à la baisse, les prévisions restent positives pour les branches de l’horlogerie et de la construction.