Le dictionnaire franco-suisse illustré (11)

Publié le : 23-08-2018

Bien que les Français et les Suisses romands soient des voisins partageant une même langue, il arrive que le frontalier se trouve perplexe face à quelques helvétismes prononcés par des collègues ou amis suisses.

CA Frontaliers vous propose de régulièrement décrypter certains de ces mots typiquement suisses :

 

Dictionnaire franco-suisse illustré 11

 

En France, lorsque vous avez besoin de liquide, vous allez retirer de l’argent à un distributeur. En Suisse, vous utiliserez un Bancomat.

Le Distributeur Automatique de Billets (DAB) porte en Suisse un nom dérivé d’une marque italienne, le Consorzio Bancomat qui est l’un des circuits italiens pour le retrait d’espèces le plus connu1.

Le terme Bancomat est ainsi utilisé en Suisse, en Italie et dans la Principauté du Liechtenstein. Les Belges, quant à eux, font référence à un bancontact ou mistercash.

 

Le premier ATM (Automated Teller Machine en anglais) a vu le jour en juin 1967 à Londres et a fêté ses 50 ans en 2017. Si son usage est en déclin en France (29% des Français déclarent l’utiliser moins2), le retrait d’argent liquide est encore en vogue en Suisse : selon les statistiques de la Banque Nationale Suisse (BNS), le nombre de transactions et le volume total des retraits sont en augmentation depuis 10 ans3.

 

Découvrir d’autres helvétismes

 

 

 


1 Wikipedia (2018). Sportello automatico. Repéré à https://it.wikipedia.org/wiki/Sportello_automatico
2 cbanque (2017). De moins en moins de retraits d’argent dans les DAB. Repéré à https://www.cbanque.com/actu/62810/de-moins-en-moins-de-retraits-argent-dans-les-dab
3 Tribune de Genève (2017). Le bancomat fête ses 50 ans. Repéré à https://www.tdg.ch/economie/Le-bancomat-fete-ses-50-ans-/story/17098832
Les liens contenus dans cet article permettent d’accéder à sites web tiers. Ils sont mentionnés à titre informatif exclusivement et n’ont pas pour objectif la souscription de produits proposés par le Crédit Agricole qui n’entretient aucun lien commercial avec les propriétaires des sites en question. Les présentes informations ne doivent pas être considérées comme un conseil financier, fiscal ou autre.