La barrière de Rösti, qu’est-ce que c’est ?

Publié le : 20-06-2016

En tant que frontalier suisse, vous connaissez bien évidemment la frontière entre la France et la Suisse, mais saviez-vous qu’il existe une frontière invisible au sein même de la Confédération helvétique ?

 

Barrière de Rösti

© Laurent Flütsch | Musée romain de Lausanne-Vidy

 

La barrière de Rösti, parfois aussi appelée rideau de Rösti ou Röstigraben en suisse allemand, désigne une sorte de frontière invisible entre la Suisse romande et la Suisse alémanique.

Elle se réfère à la différence de mentalité entre les deux régions linguistiques, notamment au niveau politique. C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir l’expression reprise dans les médias pour expliquer un clivage politique entre Romands et Alémaniques, jugés plus conservateurs, lors d’une votation.

 

L’expression en elle-même date de la Première Guerre mondiale et résulte de la division d’opinion entre les sympathisants de la France et les sympathisants de l’Allemagne. Le rösti étant une galette de pommes de terre, typique de la Suisse alémanique.

 

Cette barrière linguistique se situerait géographiquement au niveau du cours de la Sarine, dans le canton de Fribourg. Il arrive également que le Röstigraben se fasse sentir à l’intérieur des cantons bilingues (Berne, Fribourg, Valais).

 

Cependant, ce clivage intérieur n’est pas forcément à prendre comme négatif. En effet, la Suisse a su faire de sa diversité une force… et le rösti est un plat apprécié dans tout le pays !